Offre de contrat doctoral

Dans le cadre du programme Fil_IAM, un financement de 36 mois est réservé à la conduite d’une recherche doctorale sur les questions relatives aux « vices » et « défauts » des corps dans les productions normatives médiévales.

Dates prévisionnelles du contrat : 1e avril 2021-31 mars 2024

Sujet : Vitium, defectus, macula. Le corps « incapable » dans la pensée juridique de l’Occident médiéval latin (XIIe-XVe s.)

Plus d’informations dans le document joint :

Pour structurer la réflexion sur les régimes de filiations « à défaut » et les enjeux normatifs et sociaux à penser et vivre le handicap juridico-social et/ou physique, un séminaire « Corps empêchés » est programmé à raison de trois séances par an pendant le temps du contrat doctoral. Ainsi, le ou la doctorant.e bénéficiera de l’animation de la recherche rendue possible par ces rencontres pluridisciplinaires régulières. Il.elle pourra également être associé.e aux actions de recherche engagées dans les autres axes du programme Fil_IAM (https://anr.fr/Projet-ANR-19-CE41-0004).

Le ou la doctorante sera par ailleurs membre à part entière du laboratoire TEMOS et participera aux différentes activités de l’unité, spécialement au sein de l’axe 1 : Enfance, Genre, Traces de soi (https://temos.cnrs.fr/le-laboratoire/).

Calendrier et procédure

Pièces à envoyer avant le 15 janvier 2021 à carole.avignon@univ.angers.fr et mireille.loirat@univ-angers.fr :

  • un curriculum vitae académique
  • une lettre de motivation
  • la version électronique (.pdf) du mémoire de Master-2 (ou équivalent)

Cadres et ressources

Mardi 10 novembre 2020, à l’occasion de la première session du séminaire Corps empêchés, qui put se tenir en ligne et réunir ainsi un auditoire d’étudiants et de chercheurs médiévistes et antiquisants de par et d’autre de l’Atlantique, Ninon Dubourg a présenté un état des lieux et des objets de la recherche en SHS sur le handicap.

Le lien pour en savoir plus :

http://www.menestrel.fr/?-Handicap-&lang=fr

Docteure en histoire médiévale ayant soutenu en 2019 une thèse intitulée : « Ad obsequium divinum inhabilem», la reconnaissance de la condition de personne infirme par la chancellerie pontificale (XIIe – XIVe siècles), elle tient également un carnet de recherche sur l’actualité scientifique sur l’histoire du handicap dans les sociétés pré-modernes.

De précieuses ressources pour initier une réflexion sur les liens entre Incapacités et Empêchements!